La mise en place de revêtements ayant des propriétés d’absorption acoustique permet de diminuer le temps de réverbération

Dans les locaux où se trouve une source de bruit, des personnes qui parlent  par exemple, se produit un phénomène de réverbération du à la multiplicité des échos renvoyés par les murs, les parois et les objets.

Plus ce phénomène  de réverbération est long plus les nuisances sonores qui en découlent  deviennent gênantes et induisent une fatigue auditive, un déficit de concentration, une difficulté de communication.

La mise en place d’éléments ou de revêtements ayant des propriétés d’absorption acoustique permet de diminuer le temps de réverbération et de retrouver  un confort propice au bien-être et à l’efficacité.

La performance en matière d’absorption acoustique est donnée par le coefficient α, plus il est important, plus le matériau va limiter efficacement le phénomène  de réverbération

Les plantes stabilisées permettent de réduire très concrètement les nuisances sonores

Les murs de mousses boules et murs de végétaux stabilisés obtiennent des résultats tout à fait étonnants lors des tests acoustiques.

Les plantes utilisées sont constituées de tissus fibreux, dont l’arborescence et la densité idéale favorisent l’absorption du son. 

Avec les plantes stabilisées, l’ambiance végétale d’abord synonyme de bien-être propose un avantage supplémentaire, celui de réduire très concrètement les nuisances sonores.

Les performances d’absorption acoustiques des murs végétalisés

Comparatif des coefficients d'absorption acoustique

La mousse boule provient des forêts d’Europe. La mousse boule stabilisée est utilisée seule, ou mélangée à d’autres végétaux forestiers, elle donne beaucoup de relief aux créations pour des compositions en 3 D.

Coef. d’absorption α : 0,93 à 2000 hertz αw : 0,55 (MH)

Les murs multivégétaux sont  réalisées à partir de végétaux diversifiés, choisis dans une large gamme de plantes en provenance  du monde entier. Avec les végétaux mélangés, l’expression artistique est sans limite en termes de formes, de densité, de relief et de couleurs. 

Coef. d’absorption α : 0,93 à 2000 hertz αw : 0,55 (MH)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et à réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus